Octobre 2018

Matinale de la DIRECCTE

En voici l’objet et le déroulé
Le burn-out, souvent évoqué comme syndrome d’épuisement professionnel, fait l’objet d’un débat renouvelé dans les entreprises et chez les acteurs de la prévention. Le débat est devenu sociétal car il a été porté jusqu’à l’Assemblée nationale. Ce mal-être spécifique vécu tant par des opérationnels, des managers que des chefs d’entreprise, est indéniable, mais le circonscrire et le prévenir pose des questions théoriques et pratiques avec le risque de l’interpréter comme une forme de dépression. Qu’est-ce que le burn out et qu’est-ce qu’il n’est pas ? Quelles en sont les causes et les conséquences ? Quels signaux permettent de le dépister ? Commet réagir et surtout comment prévenir ? C’est à répondre à ces questions et aux vôtres que la matinale est dévolue.


Programme :
•    9 h : Ouverture de la matinale, Anne LE BAIL-VOISIN, Directrice adjointe, Pôle Travail, Unité Départementale 06 de la DIRECCTE PACA.
•    Du burn out au retour à l’emploi : témoignages, Christine LAFON, Stéphanie DIMACHE, Damien BINI, et Margareth BARCOUDA, Présidente de l’association Stop Burn Out ; échanges,
•    Le débat sur la reconnaissance du burn out comme maladie professionnelle, Bernard SALENGRO, Conseiller expert Santé au travail auprès de la confédération CFE-CGC et Médecin du travail APST BTP 06 ; échanges,
•    Burn out au travail : comment le définir et le prévenir, Valérie LANGEVIN, Psychologue du travail, Expert assistance conseil, INRS Paris ; échanges,

44319286_898701136996139_300587896857952
44294081_898701160329470_859545367651496

Prix Solidarité - Version Femina

Chaque année le magazine Version Femina met en lumière et récompense l'action d'associations et le formidable engagement de celles qui les incarnent. 
Cette année l'Association Stop Burn Out fait partie des candidates !!
Le Prix Solidarité permettrait à l'association d'obtenir des fonds pour continuer de lutter efficacement contre le Burn Out.


Remise des prix le 14 Novembre 2018 à Paris – Article de Version Femina :

LOGO-headerweb_rouge.png

Margareth Barcouda, Nice-Matin « Stop burn-out » : Pour ne plus perdre sa vie au travail.

Difficile de comprendre le burn-out si on ne l’a pas vécu ou partagé de près, comme Margareth Barcouda, 64 ans. « On ne voit rien venir », dit-elle. Devenue une spécialiste de la prévention, Margareth donne des conférences dans tout le sud de la France. Depuis 2015, son association fait aussi intervenir dans les entreprises des médecins, des avocats, des psychosociologues, les conjoints, les familles… « Des praticiens bénévoles peuvent également recevoir les victimes dans leur cabinet, explique-t-elle. Notre but est de mobiliser tout le monde et d’aider ceux qui “tombent”. » Comme cette salariée RH qui, à quelques heures de rendre un gros rapport, s’est retrouvée paralysée sous la douche. « Le plus souvent, nous accompagnons les gens vers une reconversion qui les surprend eux-mêmes. » La RH est devenue psychologue, un chef d’entreprise, fleuriste.